L’information, selon la famille Nezzar

L’information, selon la famille Nezzar

14:05  jeudi 26 mai 2016 | Par Rédaction | Actualité 
(© NewPress)
(© NEWPRESS)
Khaled Nezzar n’aime pas qu’on parle de lui. Depuis que TSA a fait état de poursuites en Suisse à son encontre pour crimes de guerre puis évoqué les conditions douteuses dans lesquelles son fils, propriétaire de SLC, a racheté Monaco Télécom en Algérie, l’ancien général nous cible régulièrement via son site Algérie Patriotique.
L’acharnement de la famille Nezzar s’est accentué après la publication par TSA d’une série d’informations sur le DRS et son ancien chef Mohamed Mediene, un proche de Khaled Nezzar. Tour à tour, elle nous a accusés d’être proches des Français, de Saâdani, de Rebrab, de Grine, et d’autres…
Nous n’avons pas l’habitude de répondre à des sites du niveau d’Algérie Patriotique. Mais au lieu de s’attaquer gratuitement aux autres, Khaled Nezzar et ses enfants devraient essayer de répondre aux Algériens sur au moins trois questions.
D’abord, les crimes de guerre dont le père Nezzar est soupçonné en Suisse. Ils devront s’expliquer sur son passé au sein de l’armée française. Ensuite, ils devront nous dire dans quelles conditions ils ont obligé Monaco Télécom à leur vendre sa filiale algérienne à moitié prix par rapport à celui offert par Issad Rebrab mais l’exigence du renouvellement de la licence de l’opérateur.
Ils devront également dire pourquoi l’État n’a pas exercé son droit de préemption dans cette affaire. Ils devront aussi nous expliquer comment ils ont obtenu le terrain sur lequel est bâtie leur société SLC, à Hydra juste en face de l’ambassade de France…
La famille Nezzar est habituée aux chantages de tous genres. L’opérateur Djezzy en sait quelque chose. Mais quand on traîne tant de casseroles et une réputation digne de la mafia, il est déconseillé de s’attaquer aux autres.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »